Aller en haut
  • Le théâtre radiophonique est l’adaptation du genre théâtral à la radio. Le théâtre renonce aux aspects visuels de la scène et les remplace par des éléments sonores qui activent l’imagination des auditeurs et les font entrer dans l’histoire. Le format du théâtre radiophonique est adapté aux objectifs du projet V.I.T.A. car, tout en offrant la possibilité d’apprendre à produire une émission/un podcast radio, il vise à

    • créer un espace sûr où les participant.e.s se sentent à l’aise pour partager leurs histoires ;
    • favoriser la cohésion du groupe et le sentiment d’appartenance ;
    • promouvoir la connaissance de soi et des autres;
    • donner aux participant.e.s les outils nécessaires pour analyser leur voix, contrôler l’intonation et le rythme.
  • Interview en binôme

    Interviews croisées :
    Demandez aux participant.e.s de réfléchir individuellement à une question.
    Ensuite, invitez-les à se mettre par deux, avec la personne de leur choix. Ce pourrait être une personne avec qui il.elle.s se sentent particulièrement à l’aise. Demandez-leur de faire une interview croisée avec l’aide de matériel d’enregistrement. Vérifiez que tout le monde sache l’utiliser. Enfin, redonnez-leur les grandes lignes d’une interview et invitez-les à s’asseoir à un endroit où il.elle.s se sentent à l’aise.
    Ecouter les fichiers audios :
    Une personne A interviewe un personne B, puis les rôles sont inversés.
    Une fois les enregistrements finis, revenez en groupe entier, placez une enceinte au milieu du cercle et écoutez quelques interviews croisées sur la base du volontariat. Après chaque interview, faites un petit compte-rendu :
    Comment vous êtes-vous senti lors de l’interview ?
    Qu’est-ce que ça fait d’entendre sa voix ?

    Ecouter les interviews met parfois les participant.e.s mal à l’aise, mais la plupart du temps ils rient. Mener les interviews à deux permet à certain.e.s participant.e.s de plus s’ouvrir, de s’amuser et d’apprécier s’écouter.

    Micro-trottoir

    Le micro-trottoir se passe habituellement comme suit : un.e journaliste s’approche d’un.e passant.e et lui pose une question sur un sujet choisi. Les questions sont posées selon ce que le ou la journaliste cherche : une réponse courte, comme un « oui » ou un « non », ou une réponse plus développée. Comme les autres formes d’interviews, les questions peuvent être adaptées selon les réponses précédentes et selon le profil de l’interviewé.e.

    Attention : les participant.e.s doivent savoir comment approcher des inconnus. Il.elle.s doivent aussi être préparés à être rejetés dans le cas où une personne ne souhaiterait pas répondre à des questions.

    Faites attention aux questions intimes qui pourraient compromettre les sujets. Aussi, si vos questions sont trop intimes, vous n’aurez aucune réponse. Imaginez votre réaction si une personne inconnue vous approche dans la rue et vous pose des questions trop intimes.

    En interagissant avec d’autres personnes, n’oubliez pas de vous présenter et de présenter le sujet pour que les personnes soient plus curieuses et ouvertes à la participation.

  • Collage sonore

    Le sujet de ce collage sonore est « Quel est le son de votre endroit calme? ».
    Le concept était de capturer le son d’une journée à la maison par exemple. D’un environnement qui nous propose du calme, de la sécurité, du bien-être et de la paix mentale. C’est un lieu de retraite et de relaxation.

    Étape 1 : Choisissez votre équipement
    Étape 2 : Capturez quelques sons qui illustrent cet environnement et cette sensation de paix. Les sons, les voix et les bruits sont enregistrés et collectés. Ils deviendront les fragments du collage sonore.
    Étape 3 : Éditer et composer. Les enregistrements peuvent être coupés, déplacés, doublés, supprimés ou leur volume peut être modifié. Pour cela, on utilise un programme de montage sonore. Il existe des solutions professionnelles mais aussi des logiciels de montage et édition gratuits.
    Étape 4 : Écouter. La production finale des participants est écoutée et discutée.